Les pianos surréalistes dans les écrits de Montagu O'Reilly

De Montfort University Open Research Archive

Show simple item record

dc.contributor.author Hugill, Andrew
dc.date.accessioned 2010-08-25T15:28:19Z
dc.date.available 2010-08-25T15:28:19Z
dc.date.issued 2010
dc.identifier.citation Hugill, A. (2010) 'Les pianos surréalistes dans les écrits de Montagu O'Reilly'. In Pianographies, Collection observatoire Musical Français, Université de Paris-Sorbonne No. 44. pp. 53-58 en
dc.identifier.isbn 978-2-84591-182-3
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/2086/4005
dc.description.abstract La présence physique du piano, surtout du piano à queue, a fait évidemment grande impression sur l'esprit surréaliste. Son meuble imposant, ses surfaces luisantes, les dents noires et blanches de ses touches, sa mécanique, son poids respectable, se sont mêlés pour forger un fétiche notoirement sinistre. Montagu O’Reilly a écrit deux œuvres de fiction surréalistes : Pianos of Sympathy (1936) et Who Has Been Tampering with These Pianos? (1948), toutes deux publiées par la maison d’édition New Directions. Ce sont des histoires surprenantes et élégantes dans lesquelles le piano devient véhicule de raréfaction culturelle. en
dc.language.iso fr en
dc.publisher Observatoire Musical Français en
dc.relation.ispartofseries Conférences et Séminaires;
dc.subject surréalisme en
dc.subject piano en
dc.subject fétiche en
dc.subject Andrews en
dc.subject O'Reilly en
dc.title Les pianos surréalistes dans les écrits de Montagu O'Reilly en
dc.type Article en
dc.researchgroup Institute of Creative Technologies
dc.researchgroup Music, Technology and Innovation Research Centre
dc.peerreviewed Yes en


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record